La Conviviale écologiste et fraternelle
écologiste et fraternelle

Construction écologique ?

Conseil municipal du lundi 22 mars 2021.
Question orale déposée par le groupe la Conviviale écologiste et fraternelle.

Monsieur le maire,

Lors de l’ouverture des Assises de la Transi on écologique samedi 13 mars, une question posée par
un internaute est restée sans réponse. La Conviviale vous la repose donc aujourd’hui.


Quel est l’impact en émissions de CO 2 des constructions publiques en cours ces dernières années
à Palaiseau ? Le bilan carbone palaisien, nécessaire à la rédaction de la charte communale du
Plan climat, prend-il en compte les émissions cachées des constructions ?

Le bâtiment représente 44 % de l’énergie consommée en France 1https://www.ecologie.gouv.fr/energie-dans-batiments. La construction mondiale contribue jusqu’à 30 % aux émissions annuelles de gaz à effet de serre 2P. Huovila, M. Alla-Juusela, L. Melchert, S. Pouffary, Buildings and Climate Change: Summary for Decision-.
Le béton est la deuxième substance la plus utilisée sur Terre après l’eau. Or sa fabrication est
coûteuse en énergie, en matériaux et en pollution avec une tonne de CO 2 par tonne de ciment,
composant principal du béton.


Or si la question de la consomma on des bâtiments « en activité » est largement travaillée,
comme le montre la démarche EnergieSprong votée au dernier Conseil municipal et le choix de
fournisseurs d’électricité dite « verte », la question de la construction de bâtiments neufs et
destruction des bâtiments anciens reste dans l’angle mort des pouvoirs publics et des aménageurs.
Avant de décider de construire, prend-t-on en compte l’énergie grise 3L’énergie grise correspond à la quantité d’énergie nécessaire pour produire un bien industriel ou un matériau. (Source : https://www.consoglobe.com/energie-grise-cg) du bâtiment, les coûts
carbone, eau, énergie, la consomma on des matériaux et les pollutions chimiques engendrés par :

  • l’extraction des ma ères premières ;
  • le traitement, la fabrication, le transport et l’installa on des matériaux et composants de
    construction ;
  • le traitement des déchets du BTP ?

A cet égard, nous souhaitons connaître l’impact des constructions récentes comme la salle
Salvador Allende, la salle de la Rigole, et actuellement, celle du Foyer des seniors, du Conservatoire
de musique, des parkings récemment creusés, et celle de la ligne 18 du Grand Paris Express, qui
sont tous des projets soit municipaux, soit souhaités et soutenus par la mairie.

Ne vaudrait-il pas mieux rénover avec des matériaux durables et écologiques des bâtiments et
infrastructures existants et ainsi donner plus de travail aux entreprises locales et consommer
moins d’énergie et de matériaux ?
La question posée par l’internaute samedi est bien celle de la sobriété et de la durabilité du
développement de notre ville. Les constructions, aussi « écologiquement exemplaires » soient-elles
sont à confronter aux limites énergétiques, matérielles et climatiques supportables par notre
planète.

Merci pour vos réponses chiffrées concernant les constructions publiques récentes ou en cours.
Elles sont un indicateur indispensable pour fonder la poli que de transi on énergétique annoncée
à Palaiseau, et nécessaire pour la juste informa on des Palaisien.ne.s.

Laure Bourrellis et Benjamin Preciado
Groupe des élus La Conviviale écologiste et fraternelle