La Conviviale écologiste et fraternelle
écologiste et fraternelle

Candidats

Une brève présentation des candidats de la liste « La Conviviale écologiste et fraternelle »


Benjamin Preciado

50 ans. Informaticien et syndicaliste. Marié, 3 enfants. Palaisien depuis 2010, je travaille à l’Université Paris-Saclay où je me rends tous les jours en vélo. J’apprécie le coté convivial et vert de Palaiseau, qui est menacé par une urbanisation galopante. C’est pourquoi il m’a semblé important que les « simples » citoyens reprennent en main le destin de leur cité pour faire face aux enjeux écologiques et sociaux auxquels nous devons faire face.


Laure Bourrellis

39 ans. Directrice d’un pôle culturel municipal, en reconversion vers les métiers de la transition écologique. Mariée, 3 enfants. Palaisienne depuis 2011, je suis investie dans ma résidence, dans l’épicerie participative de Palaiseau et dans un Système d’Echange Local. Je crois en la convivialité et l’entraide nécessaires à la transition sociale et écologique qui s’impose à nous. La Conviviale est pour moi une évidence pour aider Palaiseau à prendre ce chemin.


Michel Rouyer

65 ans. Informaticien à la retraite. Le combat pour l’écologie et la justice sociale est prioritaire. Je rêve d’une ville vraiment écolo, au-delà de la « com » et des effets de mode : cantine bio, politique volontariste du vélo, bus fréquents desservant tous les quartiers, programmation culturelle digne de ce nom, réouverture d’un lieu pour les jeunes, plan climat territorial, réduction drastique des déchets, zéro phyto, etc.


Lauryne De Rycke

23 ans. Étudiante en master « Transition écologique et sociale ». Consciente des enjeux écologiques et sociétaux auxquels nous faisons face, la Conviviale est pour moi un espoir de changer de paradigme et de créer tous ensemble une ville durable, solidaire, culturelle et participative.


Arnaud Deschamps

48 ans. Ingénieur en énergie renouvelable. Je me suis engagé dans la campagne électorale avec la Conviviale car je suis sûr que ce collectif portera les transitions écologiques et sociales qu’il est nécessaire de mettre en œuvre tous ensembles et de manière concertée. Militant écologiste d’EELV, j’ai été élu conseiller municipal et vice président de la CPS pendant le mandat 2008-2014.


Marlène Faure

48 ans. Médiathécaire territoriale. J’ai choisi la Conviviale pour agir contre le béton avec nos valeurs humaines, conserver notre qualité de vie aujourd’hui et demain, respecter notre nature, notre diversité sociale et culturelle, préserver la mixité, éloigner les inégalités. « Il vaut mieux faire que dire » (Musset). Alors faisons ensemble !


Manuel Lisik

39 ans. Chargé des publics en difficultés au château de Versailles. Père de 4 enfants, j’ai fait le choix de Palaiseau, afin qu’ils grandissent dans un cadre de vie sain. Je m’engage avec la Conviviale pour que notre ville reste un territoire où il fait bon vivre. Solidarité, bienveillance, respect des diversités sont des valeurs que j’ai retrouvées dans ce collectif.


Angela Guaiumi

52 ans. Conseillère à Pôle emploi. Palaisienne depuis 15 ans, en France depuis 25 ans, italienne d’origine. Très attachée aux valeurs de solidarité, de coopération, de bien-être collectif, cette liste « conviviale » me semble refléter au mieux ce que je suis et je porte.  Son approche est globale et humaine et cherche à faire évoluer concrètement la planète vers le bien, par une prise de conscience collective.


Christophe Jaffré

40 ans. Professeur d’éducation physique et sportive. J’habite le quartier du centre avec ma femme et mes deux filles depuis 2010. Je suis engagé au niveau associatif (président de l’association sportive de l’Université Sorbonne Nouvelle) et comme président de conseil syndical. La Conviviale et les valeurs qu’elle défend m’ont décidé à m’engager pour notre ville.


Francelise Pensedent

57 ans. Conseillère en insertion professionnelle. J’ai choisi la Conviviale pour ses valeurs humaines et fraternelles. Elle correspond à mes convictions respectueuses de l’environnement dans une société qui nous encourage à consommer toujours plus sans se soucier des conséquences. Je pense qu’avec la Conviviale, nous pouvons adopter un mode de vie plus responsable.


Claude Marchand

62 ans. Ingénieur-chercheur en physique. Palaisien depuis 30 ans, je milite depuis un an à Greenpeace, ce qui m’a fait prendre conscience qu’il est urgent de suppléer au plan local à l’investissement minimal du gouvernement pour les causes écologiques. J’aimerais également m’investir dans les actions locales visant à infléchir une politique des profits au bénéfice du lien social.


Awa Goudiaby

42 ans. Professeure des écoles. J’habite Palaiseau depuis 9 ans. J’aime cette ville car elle est de taille humaine et proche de la nature (la rivière, la forêt). Dès l’âge de 8 ans j’ai grandi dans le scoutisme dont l’un des principes est la participation au développement de la société dans le respect de la dignité de l’homme et de l’intégrité de la nature. Cela est possible avec la Conviviale.


Daniel Bonnici

55 ans. Cadre du secteur de l’énergie. Militant EELV depuis près de dix ans, je suis très fier d’avoir contribué à la constitution de la Conviviale. La diversité des origines et expériences des candidates et candidats de cette liste sera un atout déterminant pour mener Palaiseau et son agglomération vers une transition écologique heureuse.


Josiane Ronchail

63 ans. Climatologue. Chercheuse sur le changement climatique et ses impacts et vivement alertée par la vitesse et l’ampleur des transformations, j’ai décidé de ne plus seulement faire des constats mais de participer à la construction d’une transition vers des conditions de vie nécessairement plus sobres,  mais justes et conviviales.


52 ans. Discothécaire. pacsé, trois enfants. Des trois espaces où je jouais au foot dans les années 80, plus aucun n’est désormais disponible pour nos jeunes. Le béton a tout balayé. Ce constat désolant a fini de me convaincre à m’engager pour ma ville avec La Conviviale. Je ne veux pas que Palaiseau devienne sournoisement une ville-dortoir, où le lien social serait négligé, ni que mes enfants me reprochent un jour un environnement que ma génération aurait laissé se dégrader faute de courage. Et du courage, à La Conviviale on en a !

Catherine Six

47 ans. Ingénieure en prévention des risques professionnels. Palaisienne depuis 5 ans, j’aime ma ville pour sa proximité avec la nature, ses commerces, son esprit « petite ville ». J’ai rejoint la Conviviale pour voir s’épanouir cet esprit dans un environnement respecté. Avec l’espoir aussi de participer à un grand mouvement des villes et villages contre la crise climatique et les inégalités qui en découlent et qui l’alimentent.

Boris Julien

41 ans. Enseignant-chercheur en biologie. 3 enfants. L’humain se conduit comme les cancers que j’étudie à l’Institut Curie : consommation à outrance des ressources jusqu’à destruction de son propre écosystème. Face aux crises actuelles, chacun doit révolutionner ses usages. J’ai rejoint la Conviviale car cette mutation nécessite un accompagnement municipal fort.

Rosa Ferrando Miguel

40 ans. Ingénieure de recherche dans le privé. Palaisienne depuis 7 ans, je me suis engagée pour la Conviviale car j’y retrouve mes valeurs et une vraie volonté d’offrir un cadre de vie tourné vers le respect de notre environnement. Je tiens énormément à développer un tissu associatif générateur de lien social et de développement culturel.

Philippe Serre

62 ans. Retraité et permaculteur. Trois enfants, deux petits-enfants. Paysagiste de formation. Investi dans l’écologie depuis 40 ans, j’ai animé longtemps un club de jardinage et je participe dans ma résidence à la mise en place d’un compost avec le SIOM et à l’initiation à la permaculture. Je cultive mes légumes au sein d’un jardin partagé. Et c’est naturellement que j’ai rejoint la liste la Conviviale.

Aurélie Mouton

46 ans. Enseignante-chercheuse en étude théâtrale. Installés à Palaiseau depuis trois ans, mes trois enfants et moi sommes attachés à cette ville riche de possibilités en termes de qualité de vie, de solidarité et de créativité sociale, que seul un engagement résolu dans une démarche écologiste et citoyenne me paraît susceptible de déployer.

Urko Reinosa

42 ans, Chercheur CNRS rattaché à l’Ecole Polytechnique. Père de 3 enfants. Palaisien depuis 2012. Très sensible aux valeurs écologistes. J’ai la forte conviction que l’humain gagnera à revenir à un rapport au monde plus à son échelle et dans le respect des divers écosystèmes avec lesquels il interagit.

Géraldine Parisis

41 ans. Professeure des écoles. Palaisienne depuis 1995, j’habite la Butte à la Reine avec mon mari et mes deux filles. Sensible aux valeurs de solidarité, d’écologie et de démocratie, je me suis engagée avec la liste de la Conviviale pour ces municipales.


Jean-Paul Ollivier

66 ans. Infirmier à la retraite. Guitariste et chanteur à mes heures perdues, je suis investi dans des associations palaisiennes, en particulier à Solidarités Nouvelles pour le Logement (SNL). Je m’engage à la Conviviale pour ses valeurs écologistes et solidaires sincères, fortes et sa bonne-humeur.


Nathalie Frascaria-Lacoste

56 ans. Professeure d’écologie à AgroParisTech. Engagée pour diverses causes, j’ai monté et a été pendant 10 ans présidente d’une association sur le handicap à Palaiseau. Pour moi, rejoindre la Conviviale c’est enfin partager des convictions et des valeurs communes pour permettre une transition écologique effective à l’échelle locale.


Jean-Marc Weulersse

71 ans. Retraité et cycliste. Convaincu depuis 50 ans de la nécessité de changer nos modes de vie, je m’y emploie par des actions individuelles, puis associatives, et enfin politiques (EELV). Je milite pour le vélo, emblème de ce qu’il faut faire (diminution d’un facteur 50 de l’empreinte écologique en passant de la voiture au vélo).


Marie-Pascale Serre

58 ans. Informaticienne. J ai trois enfants et deux petits enfants. La liste la Conviviale m’a attirée pour son fonctionnement participatif et son engagement écologique.



Florian Philipot

23 ans. Étudiant en astrophysique et médiateur scientifique. Je souhaite m’investir dans le développement et la vie quotidienne de ma ville. En tant que scientifique, je comprends les enjeux climatiques et écologiques actuels et il est essentiel de lutter contre notre société de consommation pour une transition globale et respectueuse de l’environnement.


Stéphanie Prouet

40 ans. Attachée d’administration d’État. Palaisienne de cœur depuis l’enfance – mes grands-parents ont vécu soixante ans dans cette ville – j’y vis moi-même avec mon compagnon et mes deux enfants depuis 2015. J’ai rejoint la Conviviale pour participer à la construction d’une vie locale résolument plus durable, plus juste et plus solidaire.


Jean-Michel Biquard

81 ans. Ancien chercheur CNRS. Très investi dans la vie associative du quartier du Plateau, j’ai pu voir un bouleversement du paysage ces dernières années avec des constructions anarchiques qui ne respectent pas et qui sont faites sans consultation réelle des habitants du quartier. L’élection de la Conviviale permettra de mieux prendre en compte les avis de la population.


Isabelle Jooris

56 ans. Représentante départementale d’une association sur le risque électromagnétique. Habitante de Palaiseau depuis 33 ans, maman de 5 enfants qui ont fréquenté et fréquentent encore pour le dernier écoles, conservatoire, clubs de sport, MJC…, je suis activement impliquée localement dans une association et un collectif Santé-Environnement.


Elliot Brendel

24 ans. Ingénieur de recherche. Après avoir été président d’une association dédiée à l’intégration des LGBT et à l’égalité femmes-hommes, ainsi que trésorier d’une association de promotion des arts et de la culture, j’ai rejoint la Conviviale pour porter avec ce collectif des valeurs d’écologie et de fraternité.


Catherine Dal Balcon

60 ans. Ingénieur d’étude à l’Université Paris Saclay. Palaisienne depuis 25 ans, syndicaliste



Jean-Claude Rouher

70 ans. Ingénieur de recherche. Après avoir été directeur financier, j’ai travaillé pendant deux décennies au service des comités d’entreprises et des représentants syndicaux. J’ai rejoint La Conviviale pour son engagement écologique et, peut-être tout autant, pour son mode de fonctionnement qui ne se contente pas de se réclamer de la démocratie participative, mais la met effectivement en œuvre dans son fonctionnement interne.

Delphine Charbonneau

44 ans. Chargée de développement des ressources humaines. je suis palaisienne depuis 5 ans. Ecologiste convaincue depuis que je suis en âge de voter,  je m’engage pour la première fois dans une campagne car je suis persuadée que le niveau local est un bon niveau pour agir. Je rêve d’une ville à taille humaine accordant une vraie place à la nature, aux circulations douces et notamment aux vélos.



Mathieu Cohen

40 ans. Ingénieur opticien à l’Observatoire de Paris. Soucieux des enjeux climatiques, environnementaux et sociétaux, je souhaite par mon engagement auprès de la Conviviale apporter ma pierre à l’édifice et m’assurer que ces valeurs soient enfin au cœur du débat politique.


Lætitia Hatry

40 ans. Psychologue pour enfants dans le champ du handicap. Palaisienne depuis 2011 et mère de deux enfants, je suis attachée, au delà de mon engagement professionnel, aux valeurs de respect et de reconnaissance des différences ainsi qu’aux initiatives visant l’entraide et le renforcement des liens interpersonnels. C’est donc tout naturellement que je soutiens la Conviviale et ses propositions tant écologiques que solidaires.


Stéphane Berry

47 ans. Ingénieur-chercheur en physique. Palaisien depuis peu, je souhaite m’engager dans le développement de la commune et de sa vie associative. Je suis impliqué de longue date dans différentes associations : sportive, de développement économique, de parents d’élèves, de jardinage. A plusieurs nous sommes plus riches, la réalisation de projets en commun est un plaisir.


Monique Bonnici

54 ans. Gérante d’un commerce art et nature. Engagée professionnellement dans la création végétale et l’artisanat local, je partage les valeurs authentiquement écologistes et le vivre ensemble portés par la Conviviale. La perspective de la mise en action de ces valeurs m’enthousiasme.


Julien Bonis

51 ans. Ingénieur de recherche au CNRS.



Micheline Mongeois

64 ans. Enseignante à la retraite. Je m’engage dans une liste 100 % écologiste : c’est l’absolue priorité vis à vis des périls qui nous menacent. Je souhaite que Palaiseau soit une vraie ville écolo comme Grande Synthe, Grenoble, et tant d’autres villes permettant aux habitants de préserver leur environnement, leur santé et celle de leurs enfants, et de prendre en considération les personnes les plus vulnérables.


Raphaël Escalona

39 ans. Comptable. 2 enfants. En reconversion professionnelle vers les métiers du livre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *